Cover Garden, N°1 du gazon naturel et gazon synthétique

News

CONSEILS D'ENTRETIEN DU GAZON DU MOIS D'OCTOBRE !

<   Retour à la liste
CONSEILS D'ENTRETIEN DU GAZON DU MOIS D'OCTOBRE !  CONSEILS D'ENTRETIEN DU GAZON DU MOIS D'OCTOBRE !

Voilà quelques jours que le mois d'octobre a démarré et cette période s'étalant jusqu'à mi-novembre est importante dans l'entretien des pelouses, car c'est le moment de préparer le gazon pour l'hiver.

C'est également le moment de la régénération, voir les conseils du mois de septembre pour ceux qui n'ont pas réalisés cette opération.

Pour ceux qui désirent avoir une pelouse de qualité en fertilisant quatre fois par saison, le troisième apport d'engrais devrait être réalisé, si ce n'est pas le cas cet apport devient urgent. Pour les autres, suivant les régions ils vaut mieux attendre, la fin du mois au nord de la Loire ou la mi-novembre pour le sud, avant de faire la dernière fertilisation tardive d'automne.

Pour cette opération, il est préférable d'utiliser des engrais à libération lente sur 3 mois, la libération des éléments fertilisants doit être régulière pendant tout l’automne en fonction de la température donc de la croissance du gazon. Il est important que l’engrais épandu soit riche en potasse, qui permettra aux plantes de mieux résister aux rigueurs de l’hiver et en magnésie qui favorisera la photosynthèse pendant cette période peu lumineuse.

Le mois d'octobre, c’est le début de la chute des feuilles,  si leur tapis est trop épais, elles peuvent priver le gazon de lumière, mais surtout, en maintenant l’humidité dans les parties aériennes du gazon, elles favorisent le développement de maladies dont certaines peuvent être dévastatrices dans le nord de la France. Cette année, la chute des feuilles semble précoce et abondante dans beaucoup de régions, il est donc important de ne pas attendre la chute complète des feuilles, mais de les ramasser régulièrement afin d’éviter les mauvaises surprises.

Pour ceux dont le sol est à dominance argileuse, une aération est fortement recommandée, car elle facilitera la pénétration de l’eau dans le sol et améliorera l’oxygénation des racines. Cette opération peut être réalisée avec des chaussures ou un rouleau à pointes, mais sur des surfaces supérieures à 200 m² il est préférable de louer un matériel motorisé ou faire appel à un professionnel. Si votre sol est très humide, cette opération, bien que nécessaire, restera inefficace. Mieux vaut attendre les bonnes conditions météorologiques pour la réaliser, qui à la reporter au printemps prochain.

Dernier conseil, ne réduisez pas la fréquence de tonte tant que votre gazon continue sa croissance. Pour ceux qui tondent à moins de 3 cm il est préférable d’augmenter la hauteur de tonte de 1 à 2 cm. Ceci permet d’augmenter la surface foliaire, donc la photosynthèse, pendant la saison moins lumineuse. Ceci améliorera la production de racines pendant l’automne et améliorera la résistance à la sècheresse de la pelouse pendant l’été prochain. 

Pour ceux qui tondent à plus de 5 cm il est souhaitable de réduire progressivement la hauteur de tonte à 5 cm afin de faciliter le séchage des parties aériennes du gazon et limiter le développement de certaines maladies pendant la période humide.


Jean-Pierre Fiocre - Directeur Technique - Recherche & Développement - COVERGARDEN

S'abonner à la newsletter CoverGarden