Cover Garden, N°1 du gazon naturel et gazon synthétique

News

Conseils d'entretien du gazon des mois de Juillet-Août !

<   Retour à la liste
Conseils d'entretien du gazon des mois de Juillet-Août !

L’été peut présenter deux difficultés pour le gazon : la chaleur et votre absence pour congés.

Tout d’abord, si vous souhaitez créer une nouvelle pelouse à cette période, un arrosage régulier est indispensable, pour permettre aux racines de se développer. En général, il vaut mieux attendre l’automne.

Pour une pelouse existante, la croissance est ralentie par la chaleur, et le choix de la variété ou le recours à l’arrosage prennent toute leur importance. Ainsi les variétés les plus résistantes sont les fétuques ovine, rouge ou élevée.

En cas de canicule et d’absence d’arrosage, il est également judicieux de remonter la  hauteur de coupe à 4 cm au moins et d’espacer les tontes.

En été, sans arrosage, le gazon ne pousse pas et entre en dormance d’où des tontes éventuellement moins fréquentes.

En cas d’arrosage exceptionnel, n’inondez pas un gazon resté sec pendant des semaines, sous peine de l’asphyxier.

En été, l’arrosage se fera de préférence tard le soir pour limiter une trop grande évaporation (par exemple après 23 h) ou très tôt le matin.

En période de canicule, un arrosage, équivalent à 3 minutes ou 1 mm d’eau, au plus fort de la chaleur, permet de rafraichir les feuilles du gazon, sans effet de loupe, tout en abaissant la température du sol en surface.

L’évaporation directe est alors maximale d’où le recours limité à cette méthode.

En période de sécheresse, sans arrosage le gazon peut supporter un manque d’eau de 30 jours, mais il mettra 15 à 30 jours pour retrouver son état originel.

Les vacances en été, peuvent créer une interruption de deux semaines ou plus dans l’entretien de votre pelouse. Pensez-y en implantant votre pelouse, des semaines d’effort réduites à néant en peu de temps ne sont pas motivantes.

La solution idéale : Un ami, un proche ou le jardinier vient tondre une fois par semaine par exemple. Vous pouvez alors laisser fonctionner votre arrosage automatique en précisant à votre remplaçant de remonter la hauteur de coupe par exemple à 1 ou 2 cm de plus que votre hauteur de tonte habituelle. En rentrant vous baisserez à nouveau progressivement celle-ci. Exemple : vous tondez généralement à 3 cm toutes les semaines, et votre ami tond à 4 ou 5 cm au milieu de vos vacances.

Autre solution : Sans tonte pendant votre absence, il faut réduire l’arrosage et éviter l’apport d’engrais azoté un mois avant le départ. L’objectif est de limiter la croissance du gazon au minimum pendant votre absence. L’herbe plus haute est moins sensible à la chaleur et supportera ainsi votre absence. Dans cette logique, il ne faut pas tondre trop court avant le départ ou dés le retour.

Au retour, un ratissage énergique des parties desséchées avant de tondre est préconisé. Après une absence prolongée, pour cause de vacances par exemple, les brins de gazon sont plus hauts. Coupez après avoir monté la hauteur de coupe et redescendez progressivement à votre hauteur habituelle en tondant plus souvent. (2 fois par semaine au lieu d’1 fois par exemple pendant une semaine ou deux)

S'abonner à la newsletter CoverGarden